Matinée boudins

Chaudières en chauffe
Epinards, oignons, noix, ...

Dès que le sang est enfin prêt, on embosse les boyaux méticuleusement.

On embosse les boudins
A la chaudière
Boudin et sa fricassée
Dégustation à la buvette

Après l’effort, on se restaure ensemble.

Les amateurs au travail

Le nettoyage de la salle par les professionnels et les amateurs. 

Les professionnels au travail

Dès potron-minet, les chaudières sont remplies et mises en chauffe. A l’intérieur, on s’active pour préparer la recette secrète du boudin.

Préparation du sang
Pas de boudins sans casser des oeufs

On charge les chaudières avec les boudins tout frais.

Il est beau le boudin

A la buvette, on déguste autour d’un verre de blanc des échantillon et on commente: “Il est toujours aussi bon!”

Casse croûte entre chignoles

C’est année, on va encore pouvoir faire une belle sortie sur deux jours!

Attention au cheveux blancs!